Bâtir une vie qui résiste à tout ! (4)

 

Lorsque Jésus a partagé avec son auditoire cette parabole de la maison sur le roc et de la maison sur le sable, il cherchait à stimuler et à aider les gens à construire leur vie sur des bases solides.

Une maison bien bâtie est susceptible de résister aux particularités inhérentes à chacune des saisons, mais aussi aux aléas imprévisibles de la nature : tempêtes, orages, tremblement de terre, etc. et, ainsi, protéger les personnes qui l’habitent. Ma maison est située tout près du fleuve Saint-Laurent au Québec, dans un secteur où les vents soufflent très fort. Je me souviens de certaines nuits où les vents et la pluie frappaient avec une telle vigueur que nous avions l’impression que le toit allait s’arracher et s’envoler. Mais heureusement, nous étions en sécurité parce que notre demeure est bien construite et l’entrepreneur qui l’a bâtie savait qu’il devait tenir compte des rigueurs du climat canadien.

Voici trois autres choses que Jésus cherchait à faire pour cet auditoire en si grand besoin :

 4-  Assurer leur croissance

Il est semblable à un homme qui, bâtissant une maison, a creusé, creusé profondément, et a posé le fondement sur le roc. (Luc 6.48)

Encore une fois, lorsque Jésus s’adresse à cet auditoire, il est bien conscient de leur condition et de leur état. Les foules de cette époque étaient soumises à leurs chefs religieux de façon servile et passive. Ces derniers, au lieu de leur proposer une voie de libération, les chargeaient de fardeaux. Jésus les incite et les pousse vers une prise en charge personnelle visant leur autonomie. À plusieurs reprises durant le long discours que constitue le Sermon sur la montagne, il ne cesse de répéter « il vous a été dit que… mais moi je vous dis… ». Il incite les gens non pas à la révolte, à la rébellion ou à la contestation, mais à un approfondissement de ses paroles et de son enseignement : « C’est pourquoi, quiconque entend ces paroles que je dis et les met en pratique, sera semblable à un homme prudent… » La croissance spirituelle est la clé et le moteur du changement. Les gens ne changent pas parce qu’ils ne croissent pas. Pour croître, il faut creuser et approfondir sa parole, car celle-ci est porteuse de vie.

 4e leçon : Les gens échouent dans la vie parce qu’ils ne changent pas

 5-  Penser en matière de conséquences

 Mais quiconque entend ces paroles que je dis, et ne les met pas en pratique sera semblable à un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable. La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et ont battu cette maison : elle est tombée, et sa ruine a été grande (Matthieu 7.26-27)

Un de mes plus grands désarrois dans la vie et dans l’exercice du ministère est d’être le témoin d’échecs retentissants dans la vie des personnes que je rencontre. Parfois il s’agit de leur mariage et de leurs relations interpersonnelles qui s’effondrent lamentablement. D’autres fois, c’est leur vie personnelle, spirituelle ou professionnelle qui est un échec. À d’autres moments encore, ils sont incapables de faire face aux difficultés, aux épreuves et aux tragédies inhérentes à la vie. Pourquoi en est-il ainsi ? Parce que les gens ne prévoient pas ce qui pourrait arriver. Ils tiennent la vie pour acquise. Ils ne s’imaginent pas qu’il pourrait leur arriver quelque chose de malencontreux. Ils pensent que les drames et les difficultés n’arrivent qu’aux autres jusqu’au jour où l’impensable se produit. À ces moments-là, ils ne sont pas préparés (prêts et parés) pour faire face à la situation. Dans cette illustration, Jésus prend le temps de les prévenir. Il leur explique bien tangiblement les risques encourus par ceux qui ne sont que des auditeurs et qui ne mettent pas en pratique ses enseignements. Notez bien que les beaux jours et la température clémente ne sont pas un indice attestant que notre maison (notre vie) est bien construite. C’est dans les épreuves que se valide la solidité de notre foi, de notre attachement à Dieu et de notre force de caractère.

 5e leçon : Les gens échouent dans la vie parce qu’ils ne prévoient pas !

 6-  Développer leur confiance

En parlant du constructeur sage et de la maison qu’il a construite, Jésus dit : « elle n’est point tombée, parce qu’elle était fondée sur le roc ». Il fait allusion au fait que les torrents se sont déchainés, que le vent a soufflé fortement contre cette maison, mais que celle-ci a su résister. À l’inverse de ceux qui ne prévoient pas s’exposent à l’échec. Croyez bien que nous ne serons jamais à l’abri des épreuves de la vie et que nous ne pouvons pas avoir une divine immunité contre les mauvais coups du sort. La vie est ainsi faite et personne n’y échappe. Jésus nous rassure par cette parabole. Si nous faisons ce que nous avions à faire et si nous mettons ses paroles en pratique, nous pouvons être certains que malgré les aléas et les difficultés de la vie, nous saurons tirer le meilleur parti de ce qui survient. Nous ne serons pas épargnés, mais nous saurons triompher. Jésus a dit : « Ayez foi en Dieu ! » Une façon de dire qu’il faut lui faire confiance en tout, dans les bons comme dans les mauvais jours. Au cœur de la tempête, nous pouvons parfois craindre et désespérer, mais il ne faut jamais perdre la foi.

6e leçon : Les gens échouent dans la vie parce qu’ils n’osent pas.

 

 

 

1 réponse
  1. Ramin Barone Martine dit :

    Bonjour, pour ma propre expérience je sais que Jésus est avec moi, récemment j’ai découvert les infidélités de mon mari, en effet ça a été un choc pour moi on a deux fils ensemble de 19 et 16 ans en même temps j’apprend que mon fils de 16 ans se drogue, ma vie si tranquille à basculée, du jour au lendemain ça faisait beaucoup pour moi, j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps, suppliant Dieu d’éclairer mon foyer, la prière étant le seul remède et la seule réponse à nos problèmes. Je me met aux pieds de mon Sauveur chaque jour et je sais qu’il est là. Amen !

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *