COMMENT LES GENS S’Y PRENNENT-ILS POUR RÉSOUDRE LEURS PROBLÈMES ?

« Tout le monde a un problème, est un problème ou vit avec un problème ! » disait Samuel Shoemaker. Il avait bien raison. La véritable question à se poser n’est pas d’avoir ou ne pas avoir de problèmes, mais savoir quoi en faire.

Dans mon blogue précédent intitulé « Comment tirer notre épingle du jeu (de la vie) », j’ai insisté sur le fait que les gens doivent, comme acquisition de base de la vie, apprendre à résoudre les problèmes qui se présentent à eux. Cela peut paraître simpliste au premier regard. Mais, lorsqu’on s’y arrête vraiment, nous découvrons que cela n’est pas si facile. Nous avons la capacité, comme humain, de se trouver toutes sortes d’excuses pour s’en détourner afin de ne pas y faire face.

« Les problèmes ne disparaissent pas. Ils doivent être affrontés et résolus sinon ils demeurent et vont bloquer notre croissance et notre développement spirituel. »  Mr Scott Peck

Les problèmes freinent notre croissance. Ils affectent notre personne entière et tout autant nos relations. Il est impérieux de les résoudre. Toutefois, les gens ne s’y prennent pas tous de la même façon pour résoudre (ou ne pas résoudre) leurs problèmes. De façon générale, ils utilisent 7 stratégies pour dénouer les impasses dans lesquelles elles se trouvent. 6 sur 7 sont complètement inefficaces.

1-  Réprimer

Certains refoulent profondément leurs soucis à l’intérieur d’eux-mêmes. Ils sont conscients de ce à quoi ils ont à faire face, mais, par peur ou par crainte, ils gardent tout à l’intérieur en les ressassant constamment. Bien sûr que dans leur entendement ils cherchent une solution. Mais tout cela demeure dans leur pensée et dans leur imagination sans jamais se traduire par des actes concrets.

2-  Refuser

Le refus de voir ou de reconnaître la réalité des problèmes qui nous assaillent constitue une forme de déni. Nous utilisons ce mécanisme de défense à l’occasion, mais plus particulièrement lorsque nous sommes dépassés ou submergés. Ce n’est pas parce qu’on ne veut pas de problèmes que ceux-ci vont nous laisser tranquilles.

 « Le problème n’est pas qu’il y ait des problèmes. Le problème est de croire qu’ils n’existent pas et qu’avoir des problèmes est un problème. »  Theodore Rubin

 3-  Reporter

« Demain, je m’en occupe, promis ! » Et le lendemain, le même manège se répète. Chez certaines personnes, cela peut durer des années. Laissez-moi vous dire une vérité toute simple : « Un problème non résolu est un problème non résolu ! » Nous pouvons le reporter indéfiniment en croyant que le temps arrangera tout. Le temps ne contribue à rien sinon à empirer et pourrir une situation.

4-  Râler

Râler est un terme familier particulièrement utilisé en France. Dans d’autres pays, on utilise d’autres mots comme chialer, maugréer, bougonner, etc. Ce qui signifie manifester son dépit, sa mauvaise humeur par des plaintes, des protestations. Râler ne règle rien et crier non plus. Cela crée davantage de tension que de manifester une réelle recherche de solution. Le seul bénéfice pour les râleurs est de ventiler leur frustration. Ça fait du bien l’espace d’un instant, mais ne règle rien.

5-  Réagir

Beaucoup de gens passent leur temps à râler et à crier. Ils réagissent de façon très émotive et explosent de colère. Certains claquent les portes, rejettent les uns, repoussent les autres. Ils sont en mode « réaction » cependant (encore une fois), ils ne règlent rien. Beaucoup d’émotions, peu d’actions.

6-  Réprouver

Enfin, certaines personnes s’adonnent à un jeu que l’on appelle en anglais « the blame game ». Blâmer, attaquer, chercher un coupable. C’est Dieu, le diable, les autres… À la fin, on se retrouve toujours face à soi-même. C’est notre responsabilité propre de régler les problèmes. Même ceux occasionner par les autres. Rappelez-vous qu’attaquer la personne n’est pas attaquer le problème.

7-  Résoudre

La notion de résolution de problèmes fait appel à des concepts, des stratégies et des habiletés qui ont pour fonction d’amener une personne à composer différemment avec les soucis de la vie.  La seule façon d’empêcher l’accumulation de problèmes est de les résoudre, un à un, en les affrontant constructivement.

Dans un prochain blogue, je vous proposerai une façon efficace de mieux régler les problèmes. En attendant, essayez d’identifier votre façon personnelle de résoudre vos problèmes et prenez l’engagement de changer vos attitudes.

« Mon fils, que ces enseignements ne s’éloignent pas de tes yeux, garde la sagesse et la réflexion : elles seront la vie de ton âme, et l’ornement de ton cou. Alors tu marcheras avec assurance dans ton chemin, et ton pied ne heurtera pas. » Prov. 3 :21-23

1 réponse
  1. Evelyne
    Evelyne dit :

    Merci, on a tellement besoin de tels enseignements, j’ai hâte de lire la suite car j’ai bcp de problèmes mais plusieurs proviennent de mes mauvais choix et mauvaises décisions. Là il me manque la foi de croire que Dieu veut des bonnes choses pour moi et cherche mon bonheur….

    Merci pour ces encouragements, je ne sais pas comment on ferait sans ces dons précieux de ceux qui nous entourent, que Dieu me donne la paix au travers des décisions que je dois prendre…et assez de Kleenex

Les commentaires sont fermés.