COMMENT NE PAS BRISER SA VIE !

 

Jésus a dit : « C’est pourquoi celui qui entend ces paroles et les met en pratique sera semblable à un homme prudent qui, bâtissant sa maison, a creusé, creusé profondément et a posé le fondement sur le roc. »

Jésus avait l’habitude de parler à ses disciples par le moyen de paraboles. Les paraboles sont une forme de langage oratoire qui utilise des événements du quotidien pour illustrer une morale ou un enseignement à retenir. Puisque les choses spirituelles sont par définition des éléments immatériels, Jésus devait trouver une façon de marquer son enseignement dans l’esprit des gens. Rien de tel que la construction d’une maison pour illustrer la vie, qui n’est pas facile à définir sans sombrer dans des conceptions philosophiques abstraites. Qu’est-ce que Jésus cherchait à faire pour cet auditoire ?

1- Éveiller leur conscience

Il est toujours étonnant de voir que nous vivons notre vie avec une certaine insouciance et inconscience. Cela se reflète par notre nature propre qui conserve des relents de nos conceptions infantiles. Il y a plein de choses dont les enfants sont inconscients : les obligations et les responsabilités, les enjeux et les défis de l’avenir, etc. Étant dans un univers protégé, ils ne réalisent que très peu quels sont les tenants et aboutissants de la vie. Il en est en partie de même pour vous et pour moi. Voilà pourquoi parfois nous nous mettons les pieds dans les plats et faisons des bévues invraisemblables. La conscience, au-delà de la petite voix qui nous parle, est la faculté d’être conscient, de voir, de percevoir, de discerner ce qui se trame à la fois en nous et à l’extérieur de nous. Les gens conscients ont un pas d’avance sur les autres parce qu’ils prennent le temps de réfléchir, de comprendre et ainsi de s’élever au-dessus des circonstances de la vie. Jésus dit que la vie est comme une maison. Elle se construit solidement par des gens qui savent ce qu’il faut faire et qui ne laissent rien au hasard.

1re leçon: Les gens échouent dans la vie parce qu’ils ne comprennent pas.

2- Parfaire leur connaissance

Jésus utilise l’illustration d’un constructeur et de sa construction. Il parle en fait de deux constructeurs et de deux constructions. Un constructeur sage connait les endroits et les repère correctement. C’est sa connaissance du terrain et de la construction qui l’aide à faire des choix judicieux. À l’époque et dans les régions où Jésus enseignait, un endroit pouvait être très sec en été puis se transformer en un torrent déchainé à l’automne. Le constructeur inexpérimenté qui bâtissait sa maison à cet endroit risquait de voir celle-ci être emportée par le courant. Le constructeur insensé, malgré son désir de bâtir sa maison, peut se retrouver devant une foule de problèmes parce qu’il n’aura pas pris le temps de comprendre, apprendre et développer ses connaissances. Qu’est-ce que la connaissance ? C’est l’ensemble des informations que nous possédons sur un sujet donné. C’est le cumulatif de notre savoir. C’est notre science propre, l’expertise que nous avons dans un domaine précis. La connaissance est un pouvoir. Les gens qui possèdent la connaissance ont un avantage sur les ignorants.

2e leçon : Les gens échouent dans la vie parce qu’ils ne savent pas.

3- Modifier leur croyance

Les gens à qui Jésus s’adressait étaient particulièrement et profondément religieux. Il rendait un culte à Dieu avec beaucoup de zèle et d’intensité, mais bien souvent, sans que cela se reflète dans leurs façons de se comporter. Évidemment, l’être humain étant ce qu’il est, les choses n’ont pas beaucoup évolué depuis ce temps. Bien des gens se targuent d’être croyants sans que leur vie en soit le reflet et l’expression. Ils vivent un christianisme que je qualifie de virtuel et d’imaginaire, sans que quoi que ce soit s’actualise concrètement dans leur propre vie et dans leurs relations. Jésus leur disait : « Pourquoi m’appelez-vous Seigneur, Seigneur et ne faites-vous pas ce que je dis ? » (Luc 6.46) Jésus insiste ici sur le fait que ce sont ceux qui entendent et mettent en pratique ses paroles qui sont semblables au constructeur sage et prudent. Ceux qui ne sont que des auditeurs passifs et oublieux n’expérimenteront jamais une vie heureuse et significative. Nous pouvons passer notre vie à confesser et à professer les principes bibliques sans les mettre en pratique ni en expérimenter tous les effets merveilleux et positifs.

3e leçon : Les gens échouent dans la vie parce qu’ils ne font pas.

 

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *