Pourquoi ne changez-vous pas ?

Changer ! Est-ce possible ? La réponse est OUI ! Est-ce facile ? NON ! L’obstacle numéro 1 au changement ne provient pas des autres, mais de nous personnellement ! Alors, voici 3 facteurs qui expliquent pourquoi les gens ne changent pas !

Bien évidemment, le changement n’est jamais facile. Et plus on vieillit, moins on change. Avouez-le, vous avez essayé maintes et maintes fois de changer vos habitudes, d’arrêter de réagir de telle ou telle façon. Mais à chaque fois, c’est à recommencer. Mais, le changement est possible à une seule condition de comprendre les facteurs qui, au plus profond de nous, font obstacle à la possibilité de changer.

1er facteur : L’ignorance

Les gens ne changent pas parce qu’ils ne savent pas qu’ils peuvent changer !

Cela peut paraitre fort simpliste comme énoncé. Mais, beaucoup de gens tolèrent leur condition parce qu’ils ne savent pas qu’ils peuvent changer. Ils pensent que, ce qu’ils sont ou ce qu’ils sont devenus au fil des années est inchangeable. Ils se disent : « je suis fait comme cela » ou « mon père était comme cela et mon grand-père aussi.» Ce genre de raisonnement ne crée pas une ouverture au changement, mais tout le contraire. L’apôtre Paul lui-même reconnait que ses conduites inappropriées de toutes les années, où il était un religieux fanatique et intégriste, étaient motivées par l’ignorance. Mais, comme nous le savons tous, il a changé lorsqu’il a compris que la puissance du changement provenait de sa rencontre avec Dieu.

Je rends grâces à celui qui m’a fortifié, à Jésus Christ notre Seigneur, de ce qu’il m’a jugé fidèle, en m’établissant dans le ministère, moi qui étais auparavant un blasphémateur, un persécuteur, un homme violent. Mais j’ai obtenu miséricorde, parce que j’agissais par ignorance, dans l’incrédulité ; (1Tm 1:12-13)

Principe : Vous ne pourrez pas changer tant et aussi longtemps que vous ne vous ouvrirez pas au changement.

2e facteur : L’indifférence

Les gens ne changent pas parce qu’ils ne ressentent pas le besoin de changer !

Bien souvent, le besoin de changement est masqué à nos propres yeux. On croit bien faire, ou, on se croit sur le bon chemin jusqu’au jour où quelque chose nous éclate en plein visage. Bien souvent, ceux sont les gens de l’entourage qui s’aperçoivent du besoin de changement chez une personne. On voit cela dans les mariages. Bien des hommes et des femmes vivent dans leur bulle dans une complète indifférence de ce qui se passe autour. Un jour, l’impensable se produit : le mariage s’effondre et la personne ne comprend pas ce qui lui arrive. Cela se produit dans bien des domaines de la vie : travail, famille, amitiés, études, etc.

Un jour, Jésus, s’adressant à la foule, leur dit que certains d’entre eux étaient insensibles. Symboliquement, il leur mentionne qu’ils ne veulent rien entendre et qu’ils ne veulent pas voir. Voilà pourquoi, il ne peut rien faire pour eux. Évidemment, même Dieu ne peut pas nous changer contre notre gré.

Car le cœur de ce peuple est devenu insensible; ils ont endurci leurs oreilles, et ils ont fermé leurs yeux, de peur qu’ils ne voient de leurs yeux, qu’ils n’entendent de leurs oreilles, qu’ils ne comprennent de leur cœur, qu’ils ne se convertissent, et que je ne les guérisse. (Mat 13:15)

Principe : Vous ne pourrez pas changer tant et aussi longtemps que vous resterez indifférent à ce que dit votre entourage.

3e facteur : La résistance

Les gens ne changent pas parce qu’ils ne veulent pas changer !

Cela peut paraître à la fois dur et empreint de jugement que de dire que certains ne veulent pas changer. Fondamentalement, ce n’est pas qu’ils ne veulent pas dans un sens formel ou absolu. Au fond d’eux-mêmes, ils le désirent, mais aussi ils savent que ça leur coutera quelque chose et ils ne veulent pas payer le prix. Ils savent qu’ils devront délaisser des habitudes (ou dépendances) ou reconnaître certaines fautes ou certains torts. Ce qui est humiliant. Voilà pourquoi, l’orgueil est probablement ce qui nourrit la plupart des résistances. Certains aiment mieux tout perdre que de perdre la face. Mais, rappelons-nous que :

Dieu (lui-même) résiste aux orgueilleux, mais fait grâce aux humbles (Jacques 4 :6).

Principe : Vous ne pourrez pas changer tant et aussi longtemps que vous ne voudrez pas payer le prix

Vous entendez souvent l’expression suivante « Jésus peut changer ta vie ». Personnellement, je ne crois pas que Jésus change une vie. Je crois qu’il change une personne. Et, lorsque la personne change, sa vie change. Alors, vous voulez changer de vie ? Ouvrez-vous au changement dans votre propre personne et demandez l’aide de Dieu. Il est excellent dans ce travail.