Tous les chrétiens croient à l’importance de la prière. Alors pourquoi est-ce si difficile d’être discipliné à cet effet ?

En théorie, tous les chrétiens disent prier et croient à l’importance de développer une vie de prière. Prier est essentiel bien sûr. Alors pourquoi, en pratique, cela semble si difficile ? Évidemment, notre bonne vieille nature combat nos meilleures intentions. L’esprit est bien disposé, mais…

Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas en tentation ; l’esprit est bien disposé, mais la chair est faible. Marc 14:38

Alors, permettez-moi de vous partager certains éléments clés de la prière qui m’ont beaucoup aidé au fil de toutes ces années. Je les appelle les 5 P de la prière. C’est ainsi plus facile à mémoriser.

1- Place

Lorsque nous avons une belle amitié avec quelqu’un que nous estimons, nous aimons passer du temps avec lui ou avec elle. Parfois, il se crée un certain rituel qui nous amène à nous rencontrer régulièrement. On se téléphone et puis on se dit : « On se rejoint à la même place que d’habitude ? » Cela fait référence à un endroit, un lieu qui évoque des souvenirs agréables. Nous aimons tous retourner à ce « petit resto sympa » qui nous rappelle de bons souvenirs.

Il en est de même sur le plan spirituel. Les lieux sont plus que des localisations géographiques. Ils sont porteurs de toute cette charge d’émotions liée aux expériences que nous avons vécues. Dans l’Ancien Testament, les prophètes se retrouvaient souvent dans le désert. Jésus, quant à lui, se retrouvait à l’écart pour prier. Il semble que son lieu de prédilection était la montagne (Matthieu 14 : 23, Luc 9:28).

Il est important que vous choisissiez un lieu qui vous prédispose au recueillement. Choisissez un endroit où vous serez tranquille, à l’abri du va-et-vient de la maison ou du travail. Au fil des années, certaines personnes m’ont partagé qu’ils avaient aménagé une pièce de leur maison qu’ils établissaient comme leur chambre de prière. Les membres de leur famille ont compris que lorsque maman ou papa sont dans cette pièce, on ne doit pas les déranger.

Mais quand tu pries, entres dans ta chambre, fermes ta porte, et pries ton Père qui est là dans le lieu secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra. Matthieu 6:6

Ce que je préfère personnellement, c’est le jardin derrière ma maison. La nature, depuis toujours, me prédispose à la prière et à la rencontre avec mon Dieu. Bien sûr au cœur de l’hiver, c’est difficile, pour nous canadiens, de nous retirer à l’extérieur. Peu importe le lieu, le principe est simplement d’établir un lieu à l’écart pour prier.

2- Période

En second lieu, établissez le meilleur moment de votre journée. Ce moment doit être adapté au contexte de votre vie et de votre vie de famille. Bien souvent, le conseil est de prier tôt le matin pour bien commencer la journée. Personnellement, c’est ce que je préfère parce que je suis mieux disposé le matin que le soir. J’aime la quiétude et le silence du matin.

Si vous n’êtes pas du matin, ne vous culpabilisez pas, mais respectez simplement votre rythme biologique. Certains sont du soir, d’autres du matin. Ceux qui travaillent et doivent partir tôt et revenir tard préfèrent souvent se retirer sur l’heure du midi. Peu importe le moment de la journée, il est important de le prioriser et d’établir un rythme sans en déroger le plus possible.

« S’appuyer sur Dieu doit recommencer chaque jour comme si de rien n’avait encore été fait. » C.S. Lewis

3- Parole

Troisièmement, lisez et étudiez abondamment la Parole de Dieu. Vous ne pourrez pas grandir et vous affermir spirituellement sans l’étudier. Au fil de toutes mes années de ministère, j’ai rencontré beaucoup de personnes qui vivaient une crise de leur foi ou une détresse spirituelle. Plus que tout, cela provenait d’une méconnaissance ou d’une connaissance insuffisante de la Parole de Dieu.

Ils avaient eu une conversion bien réelle et fréquentaient de bonnes églises. Néanmoins, cela ne suffisait pas. Souvent, je leur disais : « Vous êtes rendus à une étape de votre vie chrétienne où vous devez vous doter d’outils et de moyens d’approfondir votre étude de la Bible ».

  • Lire les livres de nos auteurs chrétiens préférés est certainement bien, mais cela ne doit pas remplacer notre lecture de la Bible.
  • Lire des livrets dévotionnels (Manne du matin, le pain quotidien, etc.) est tout aussi bien, mais ne suffira pas à vous nourrir.
  • Écouter les messages des prédicateurs est bénéfique, mais ne doit pas remplacer votre temps avec Dieu.
  • Surfer sur les sites chrétiens vous donnera une foule d’informations sur beaucoup de sujets, mais ne vous assurera pas une nourriture équilibrée.

Rien ne peut remplacer les temps personnels où vous entrez dans la présence d’un Dieu qui vous aime et qui veut être avec vous. Lorsque vous écoutez un sermon, lisez un livre, le message transmis passe par l’expérience et la compréhension de l’auteur. C’est la même chose avec l’étude et la lecture de la Bible. Le Divin Auteur vous parle personnellement.

« La Bible ne nous a pas été donné pour notre information mais pour notre transformation! » D.L. Moody

4- Partage

Les moments de prières sont avant tout des temps où nous entrons en relation. Beaucoup de croyants pensent ainsi : « Il faut que j’ailler prier, ça fait 4 jours que je n’ai pas prié ! » Ce qui les pousse à prier n’est pas le désir de passer du temps avec Dieu, mais la culpabilité. Je me vois mal, par exemple, dire à ma femme « Il faut qu’on se parle parce que je me sens coupable de ne pas te parler ». Lorsqu’on aime quelqu’un et que l’on sait que cette personne nous aime en retour, nous désirons passer du temps avec elle. C’est la même chose avec Dieu. Ce qu’il désire ce ne sont pas des prières stériles, des formules apprises, un rituel monotone. Il désire une relation, un échange avec nous. Un moment où nous pouvons partager nos préoccupations et nos soucis, mais aussi nos projets et nos aspirations. En retour, nous permettons à Dieu de nous parler, de nous rassurer et de nous guider.

5- Plan

Vous avez sûrement entendu dire que cela prenait 21 jours pour développer une nouvelle habitude. On doit cette notion à un chirurgien américain du nom de Maxwell Maltz dans son livre Psycho-Cybernetics. Il avait remarqué que ses patients mettent environ trois semaines pour s’habituer à leur nouveau visage à la suite d’une chirurgie esthétique. Il développa la théorie selon laquelle « il faut un minimum de 21 jours pour faire disparaître une vieille image mentale et en créer une nouvelle. Des gourous de tout genre reprirent la formule, laissant tomber le “minimum” en cours de route et donnent à cette formule des allures magiques.

La réalité n’est pas aussi simple. Le temps nécessaire pour acquérir de nouvelles habitudes peut varier de 18 jours à 254 jours selon une étude européenne. Quelle est la leçon pour ceux qui veulent développer une vie de prière constante ? De la persévérance et un plan. Un plan est une stratégie que l’on établit pour arriver à atteindre ce que l’on veut atteindre. Un plan de lecture est un moyen de lire une portion de la Bible en un temps déterminé : 10 jours, 1 mois ou toute la Bible en un an. Il existe des plans déjà faits sur plein de thématiques :

  • Étude thématique : foi, prière, espoir, amour, etc.
  • Plan de lecture systématique : les évangiles, l’Ancien Testament, le Nouveau Testament.

Vous pouvez créer votre propre plan sur un thème que vous avez à cœur. L’important est d’approfondir un sujet et d’en retirer tous les bénéfices. Le temps et certains efforts seront une source de bénédiction et de satisfaction inestimables.

« Il y a des moments où la solitude est meilleure que la vie sociale et le silence plus sage que de parler. Nous serions de bien meilleurs chrétiens si nous étions plus souvent seuls, à s’attendre Dieu et à nous concentrer sur la méditation de Sa Parole. Nous devons méditer et réfléchir aux choses de Dieu, parce que c’est ainsi que nous en tirerons ainsi la véritable nourriture. »

« Pourquoi certains chrétiens, bien qu’ils entendent de nombreux sermons, ne progressent-ils que lentement dans leur vie spirituelle ? Parce qu’ils négligent le lieu secret et ne méditent pas de manière réfléchie sur la Parole de Dieu. Ils aiment le blé, mais ils ne veulent pas le moudre ; ils veulent du maïs, mais ils ne sortent pas dans les champs pour recueillir les épis ; le fruit est suspendu à l’arbre, mais ils ne le cueillent pas ; l’eau coule à leurs pieds, mais ils ne se baissent pas pour la boire. » Charles Spurgeon

LES SOLUTIONS POUR LA VIE!


Une toute nouvelle formation de plus de 30 vidéos offerte gracieusement par Denis Morissette par ces temps difficiles.